• Beaune

    Hospices de Beaune

    La cuisine

    Dotée d'une vaste cheminée à deux foyers, elle est meublée de différents éléments dont un tourne-broche automatisé datant de 1698, animé par un petit automate en costume traditionnel appelé « Messire Bertrand » qui semble tourner la manivelle en veillant aux activités de la cuisine. La cuisine est aujourd'hui présentée comme elle était au début du XIXe siècle avec son grand fourneau muni de deux robinets d'eau chaude appelés "cols de cygne".
    L'apothicairie (pharmacie)
    Elle comprend deux petites pièces avec ses étagères de flacons et de fioles. La première salle présente un mortier en bronze doté d'un arc accroché au pilon permettant d'alléger son poids et ainsi de faciliter le travail des apothicaires lors de la préparation des remèdes. Dans la deuxième salle, les étagères présentent une collection de 130 pots de faïence datés de 1782 dans lesquels étaient conservés les onguents, huiles, pilules et sirops.
    La salle Saint-Louis
    Elle ferme la cour à l'est et a été construite en 1661 à l'emplacement d'une grange. Cette pièce contient aussi de beaux coffres gothiques, une fontaine et deux séries de tapisseries du XVIe siècle, dont l'une tissée à Tournai raconte en sept épisodes la parabole du Fils Prodigue et l'autre provenant de Bruxelles évoque l'histoire de Jacob.

    http://i56.tinypic.com/2rgjs4x.jpg

    http://i52.tinypic.com/21aa5hd.jpg

    $$$$$$$$$$$$$$$$$

    http://i53.tinypic.com/15dsxe9.jpg

    $$$$$$$$$$$$$$$$$$

    http://i51.tinypic.com/anzrpv.jpg

    $$$$$$$$$$$$$$$$

    http://i53.tinypic.com/2ew1nb7.jpg

    $$$$$$$$$$$$$$$$$$

    http://i53.tinypic.com/ilghhh.jpg

    la cuisine

     

     


    23 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique