• Villages de Haute Provence

    villages de haute provence 2

    Située en bordure des Préalpes de Digne, de part et d’autre de la Bléone, Digne-les-Bains est le chef-lieu du département des Alpes de Haute-Provence. Placée au centre géographique du département, cette ville abrite 17 400 habitants, ce qui en fait l’une des plus petites préfectures de France par sa population. Le centre-ville est à 608 mètres d’altitude
    Digne est une ville essentiellement étendue dans la plaine formée par la vallée de la Bléone, étant donné que le relief qui l’entoure est très accidenté. La vieille ville est construite sur une colline située entre la Bléone et le torrent des Eaux-Chaudes, mais la ville s’est progressivement étendue dans les trois directions des vallées, en particulier vers l’aval. Sa situation géographique est assez remarquable, étant donné qu’elle se trouve au bord des Préalpes, sur le chevauchement qui porte son nom. Une partie de la ville est complètement enserrée dans la vallée de la Bléone, tandis que la ville s’étend largement sur les reliefs plus doux en aval. Avec l’annexion de communes voisines, surtout en aval, la ville s’étend sur plus de 8 km de longueur.
    $$$$$$$$$$$$$$$$$$$

    Forcalquier (en occitan Forcauquier) est une commune française située dans le département des Alpes-de-Haute-Provence en région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Jadis capitale d'un comté florissant, fondée au XIe siècle, elle est maintenant chef-lieu d’arrondissement. Ses habitants sont appelés les Forcalquiérens.
    La petite ville a pour devise, « Pus aut que les Aups » (« plus haut que les Alpes »)1 et, pour surnoms, la « Cité des quatre reines »2 ou encore la « Cité comtale ». Ses monuments principaux sont la cathédrale Notre-Dame du Bourguet (XIIIe et XVIIe siècles), le couvent des Cordeliers (XIIIe siècle) et la chapelle Notre-Dame de Provence datant de 1875 et située à l'ancien emplacement de la citadelle d'où la vue domine sur la Haute-Provence. Forcalquier a la particularité d'avoir « le ciel et l'air les plus purs de France, si ce n'est d'Europe ». En 2010, avec ses 4 680 habitants, Forcalquier était la sixième ville du département, s'intercalant entre Château-Arnoux-Saint-Auban et Pierrevert, et la 2198e ville sur le plan national.
    $$$$$$$$$$$$$$$$

    Ganagobie est composé de plusieurs villages et hameaux. Du nord au sud3 : Pont-Bernard, partagé avec la commune de Peyruis, proche de la ligne de chemin de fer, est à une altitude de 390 m ;
    le village chef-lieu est installé sur une ligne de crête au nord-est du plateau de Ganagobie, à une altitude de 530 m ;
    Le Belvédère est au sud du bourg de Ganagobie sur un replat à 570 m, au bout de la route goudronnée qui part de Pont-Bernard ;
    le prieuré, sur le plateau, à 650 m. C'est le principal attrait touristique de la commune.
    La commune comporte trois entités paysagères :
    la vallée (et le lit) de la Durance pour une très faible part de la commune.
    un relief vallonné (marnes et grès)4 couvert de forêts pour la grande majorité de la commune.
    au-dessus, le plateau de Ganagobie, site inscrit5 pour le monastère et ses alentours, la végétation (chênes verts, pins d'Alep) et le paysage. Il offre de nombreuses grottes qui permettent l’établissement d’habitats troglodytes, qui ont été occupés à l’époque préhistorique, au Moyen Âge et par la Résistance.




    22 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique