• Région Haut de France
    Département Nord
    Préfecture:Lille
    Sous-préfecture:Cambrai ,Douai ,Valenciennes ,Dunkerque
    Villages du Pays Avesnois
    Cette région se situe à l'est du département du Nord. Elle est occupé essentiellement par le parc naturel régional de l’Avesnois où prairies bocagères, forêts de feuillus, vergers en fleurs, rivières sinueuses et moulins au bord de l’eau mettent en lumière ce territoire.




    Solre le Château : situé près de la frontière belge, ce petit bourg semble perdu en pleine campagne. Au coeur du Solrézis, souvent appelé "la Petite Suisse du Nord" pour ses prairies vallonnées, le village attire les amateurs de tourisme vert. Malgré son nom, Solre ne possède plus de château qui a été détruit durant la révolution. Ce petit bourg tranquille possède cependant quelques beaux édifices qui lui donnent tout son cachet. Construite en pierre bleue au XVe siècle grâce à la levée d'un impôt sur la bière, l'église St Pierre fut reconstruite après un incendie en 1611. Avec sa tour beffroi et son clocher à bulbe où se tenait jadis un guetteur, elle devint rapidement l'âme du village. Sa verticalité défaillante date probablement du XVIIIe siècle. Situé tout comme le sanctuaire, sur la Grand Place, l'hôtel de ville de style renaissance datant de 1574, déroule majestueusement ses fenêtres en plein cintre. Il servait autrefois de halle aux draps, et l'on peut voir sur ses façades plusieurs inscriptions recommandant aux marchands la modération et l'équité. Dotée également de maisons des XVIIe et XVIIIe siècles, la Grand Place a belle allure.

    Le Quesnoy (Photo Didier Brasselet) : comme perdue au milieu de la campagne, la bourgade apparaît tranquille et sereine. La ville a gardé intact ses remparts représentatifs de l'évolution de l'art de la défense du XVIIe siècle au début du XXe siècle. Au XIIe siècle, Baudoin IV fait construire un château, des fossés et remparts pour protéger la ville qui devient rapidement très prospère grâce à une charte très favorable aux habitants. C'est Vauban qui est chargé de moderniser ensuite les fortifications existantes. Profitant des fossés des remparts, des plans d'eau ont été aménagés initialement pour protéger la ville. Une promenade est possible tout le long des remparts avant de repartir vers le centre-ville en empruntant les petites rues bordées de belles maisons de briques et de pierres, ou de simples maisons basses blanchies à la chaux.

    Wallers en Fagne (Photo Jacques Dacos) : aux confins du massif ardennais, ce village appartient au pays de la Fagne qui désignait à l'origine des tourbières ou marais situés dans les dépressions topographiques du plateau ardennais. Le bourg s'est implanté au pied d'une colline calcaire sur la rive gauche d'une rivière. L'habitat regroupé forme un village rue caractéristique qui s'étire d'ouest en est. Les maisons qui datent du XVIIe au XIXe siècle sont généralement bâties en retrait de la rue et précédées d'une platebande engazonnée qui correspond aux anciens usoirs utilisés jadis pour stocker le bois et le matériel agricole. Les constructions sont réalisées en pierre calcaire grise extraite dans les affleurements rocheux voisins.





     

     


    34 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique