• Région :Picardie
    Département de la Somme
    Préfecture:Amiens
    Sous -préfecture:Péronne,Abbeville et Montdidier
    Côte Picarde et baie de Somme
    La nature est ici sauvage, exceptionnelle et inattendue par la variété de ses paysages. La Somme est l'un des berceaux de la préhistoire. Pour découvrir les cités de charme de ce département, choisissez un des pays suivants :
    Côte Picarde et Baie de Somme à l'ouest
    Pays Amiénois au centre
    Vallée de la Haute Somme à l'est
    Côte Picarde et baie de somme
    La Côte Picarde s'étend sur soixante kilomètres, de l'embouchure de la Bresle au sud à celle de l'Authie au nord. Les falaises, dunes, marais, estuaires s'y succèdent, tout comme les stations villages qui rythment la découverte
    L'arrière pays vallonné et riant recèle un riche patrimoine avec de beaux villages fleuris. Ici le sentiment de liberté peut être infini.

    côte picarde et baie de somme 1

    St Riquier : le bourg s'est développé à partir d'un monastère bénédictin fondé au VIIe siècle par le saint du même nom. Plusieurs fois détruite et reconstruite, l'église du XVe siècle fut restaurée au XVIIe siècle. Les bâtiments abbatiaux abritent aujourd'hui un centre culturel ainsi qu'un musée de la vie rurale, où ont été reconstituées des échoppes d'artisans ainsi que deux granges picardes traditionnelles. Une curiosité attend les visiteurs au pied de la colline : une maison construite par un soldat de Napoléon et dont le toit reproduit la forme du chapeau de l'Empereur

    St Valéry s/Somme : de pimpantes maisons de brique ou d'anciennes villas à colombages se succèdent sur les quais du canal de Somme et sur la digue, promenade piétonne d'où s'ouvre la perspective sur la baie de Somme. Jouxtant la porte de Nevers, l'église St Martin de style gothique, fait alterner le sombre silex avec la pierre. Noyées dans la verdure, de magnifiques villas début de siècle regardent la mer. Le chemin de ronde offre une belle promenade sur le chenal, les remparts du Crotoy et des jardins en espalier.

    Huppy : d'où que l'on vienne, ce village reste caché dans son abondant écrin de verdure : seule l'église du XVIe siècle laisse entrevoir son clocher qui abrite le musée, et sa pierre blanche qui contraste sur le feuillage environnant. Le château accueille les visiteurs avec son porche du XVe siècle et ses trois tilleuls séculaires. L'église St Sulpice de style gothique flamboyant avec une touche de roman tardif, est bâtie en craie de pays, éclatante de blancheur malgré les ans, les outrages du temps et la folie des hommes.

    Toujours en semi-pause
    Je reviendrai sur mon blog mercredi prochain
    bonne soirée à tous
    Bises et amitié


     


    26 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique