• Région Haut de France
    Département de l'Aisne
    Préfecture: Laon
    Sous -préfecture:Château-Thierry,Soissons et Vervins
    Pays Soissonnais
    Le département de l'Aisne en Picardie se décompose en micro pays avec une identité propre, une architecture et un bâti différents
    Villages du Soissonnais, Valois et Marne - Aisne
    A l'écart des sentiers battus, le plateau Soissonnais est entaillé de profonds vallons qui cachent les plus beaux villages. Plus au sud, le Valois de François Ier est couvert par la giboyeuse forêt de Retz, véritable cathédrale de verdure aussi vaste que la commune de Paris.
    Sur les pas des peintres appréciant sa lumière, la vallée de la Marne est franchement tourmentée dès qu'elle laisse la vallée pour grimper à l'assaut des coteaux couverts de vignes de Champagne. Elle englobe l'Orxois, le Tardenois et la Brie.

    pays soissonnais 3

    Condé en Brie (Photo Jean-Pierre Duburcq) : situé dans une cuvette où se rejoignent la Dhuys et le Surmelin, ce village est célèbre pour son château qui fut une possession des princes de Condé. Très vivante, cette petite cité a conservé tout son caractère. Anciennement fortifié, le bourg concentre dans un périmètre restreint de magnifiques halles du XVe siècle, la mairie qui leur est accolée, l'église St Rémi, édifice gothique flanqué d'un clocher roman, l'ancien couvent de l'ordre de Picpus et de nombreuses demeures des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles dont celles, situées place des Rétifs, qui abritaient le siège de la justice seigneuriale et celui de la police. Enfin, les rives des deux cours d'eau, très prisées par les pêcheurs, offrent de magnifiques promenades et de beaux points de vue sur la petite cité, tout à la fois paisible et dynamique.

    Puiseux en Retz : il s'agit d'un petit village édifié en bordure de forêt, bien fleuri. L’église dédiée à St Pierre et St Paul date du XIIe siècle. Le moulin, sis sur le "Ru de Retz", qui prend sa source à la fontaine Jean-François, demeure un bâtiment indatable, et ne fonctionne plus depuis la disparition de sa roue en 1900. Le Lavoir en pierre est aussi alimenté par le "Ru de Retz". De nombreux voyageurs traversent le village pour le visiter et en font un point de départ pour d’éventuelles randonnées à travers la forêt, pour rejoindre notamment l’ancien monument commémoratif d’où le Général Mangin dirigea l’offensive du 18 Juillet 1918, qui devait mettre fin à la grande guerre.


    29 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique