• Région Grand -Est
    Département:Meurthe et Moselle
    préfecture: Nancy
    Sous préfecture:Briey ,Lunéville et Toul
    Villages des Pays de la Meurthe et Moselle
    Au nord de la Lorraine, au revers de la Côte de Moselle, s'étend le Pays Haut. Ce plateau assez élevé compartimenté par les vallées des affluents de la Moselle et de la Meuse, est composé d'un épais calcaire avec des sols rougeâtres avec lesquels beaucoup de villages se sont composés.
    Le Lunévillois au sud est doté de forêts, de lacs et de rivières. Quatre rivières en éventail le traversent : la Mortagne, la Meurthe, la Vezouze et le Sânon et sur lesquels des villages se sont installés
    Enfin, au centre du département, les Pays du Toulois, Xaintois, Vermois se composent de vignobles et de cultures : c'est aussi la région du cristal et des villages fleuris.


    Vandeléville (Photo R. Husson) : le site du village est anciennement attesté. Un prieuré y est créé en 1097 par l'abbaye St Léon de Toul. Plusieurs fois remaniée, l'église St Léger a gardé une implantation typiquement romane à l'écart. Aménagée dans la pente du terrain, la crypte servit de sépulture au début du XVIIe siècle : elle abrite l'arbre généalogique de la famille seigneuriale. Depuis le tertre et l'élégant presbytère, le village semble accosté des collines. Les grandes buttes viennent le cerner comme des proues. A voir aussi dans ce lieu le château de Cardon-Vidampierre.

    Grosrouvres (Photo Eric Wanner sur http://chtoric67.canalblog.com) : c'est un petit village typiquement lorrain dans sa partie la plus ancienne le long du ruisseau de Grosrouvres, affluent de l’Esch. La proximité de la forêt de la Reine pourrait expliquer le nom de Grosrouvres qui veut dire Gros chêne rouvre. Un moulin à eau fonctionnait dans ce village de l’ancien duché de Bar. Quelques vestiges subsistent, malgré sa transformation en ferme. L’église halle du village a été reconstruite en 1853 sur les ruines de l’ancienne église, trop petite à l’époque pour recevoir ses cent cinquante habitants. Les pierres de son édification proviennent d’une carrière de Martincourt. L’architecte de Toul a décidé de rehausser l’entrée de l’église d’une marche supplémentaire pour la soustraire aux inondations du capricieux petit ruisseau.

    Mont l'Etroit (Photo Francis Lafontaine) : installé en pleine pente, le village est un petit rassemblement de maisons, grandes parois peu percées de façades du XVIIIe siècle, protégées par l'avancée des toits, solides fermes du siècle suivant. Des entrées portent sur l'agrafe écussonnée 1715-1719, époque de reconstruction pour toute la Lorraine, après l'épouvante du XVIe siècle. Près du lavoir, à voir le calvaire usé par le temps. L'église St Rémy semble appeler vers la hauteur le peuple qui lui est confié. Il dut s'y réfugier : sa tour présente un aspect défensif.

    Boucq (Photo Anthony Koenig) : sur la route du Vin et de la Mirabelle, au milieu d'une forêt, ce fut une seigneurie qui appartenait à l'ancien comté de Toul et qui daterait de 1230. C'est un petit village qui a son charme, situé dans les hauteurs avec une jolie vue, un château très bien conservé qui est privé, juste à côté de l'église.


    Je vous souhaite un agréable week-end
    Bises à tous
    Janine




    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique