• Région de Franche Comté
    Département de Haute Saône
    Préfecture: Vesoul
    Sous préfecture: Lure
    Pays de Vesoul
    Occupant la partie centrale du département, le pays appartient à la région sous vosgienne, zone de transition entre les Vosges et les plateaux. Des buttes et des tables de grès bigarrés ou de calcaires dominent ça et là de petites dépressions argileuses ou marneuses
    Le Pays Vélusien offre une image harmonieuse et paisible. Les méandres de la haute vallée de la Saône ont façonné un pays lui aussi distinct.



    Fondremand : c'est un vieux village chargé d'histoire où règne une ambiance médiévale. Son église datant du XIIe siècle se trouve en haut du village. Le château possède un donjon datant du XIe siècle et qui se dresse dans un décor de pierre. Il conserve encore une partie de ses remparts. Au pied du château, jaillissent les sources de la rivière "la Romaine", imperturbables tandis que le bassin d’eau s’anime dès le printemps. Le village qui appartient aux petites cités comtoises de caractère possède encore de vieilles maisons du XVe et XVIe siècles avec des rues escarpées.

    Scey s/Saône : la rivière y est particulièrement jolie, d’autant que le village appartenant aux petites cités comtoises de caractère, possède un charme en accord avec le site. Une belle église dont les plus anciennes parties sont gothiques. A proximité, un des bras de la rivière offre une promenade sous les arbres bien plaisante. Les plaisanciers verront de plus à Scey une lumière et une nature particulièrement en forme et emprunteront, en curiosité, le canal souterrain de St Albin. A voir dans le bourg, quelques belles villas, dont l’une a été aménagée en musée du Costume de l’Antiquité à nos jours. Dans la rue principale, il faut remarquer la maison espagnole, belle et vieille bâtisse fleurie, avec sa tour pointue.

    Faverney

    Faverney : visible de loin avec ses deux clochers, le village appartenant aux petites cités comtoises de caractère respire à l’ombre de son abbaye fondée au VIIIe siècle. Le miracle de la Ste Hostie se célèbre encore à la Pentecôte. Ici, le promeneur découvre une architecture plaisante et un cadre romantique au bord du canal et de la Lanterne. Il faut voir l’église abbatiale avec son porche gothique des XIIe aux XVIIIe siècle, l’abbaye privée, le pont des Bénédictins, l’hôtel des Moines, la maison dite des Ducs de Bourgogne, le calvaire.


     


    34 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique