• Région Haut de France
    Département de l'Oise
    Préfecture:Beauvais
    Sous-préfecture:Compiègne ,Creil ,Senlis,Clermont ,Sarcelles et Montdidier
    Les Pays de l'Oise
    Villages des Pays Noyonnais, Clermontois et Valois - Oise
    Le Pays Clermontois est une région de grandes cultures et étend au nord son paysage dénudé typique du plateau picard. Le Pays Noyonnais couvre un modeste territoire au nord est du département et est occupé en majeure partie par la forêt. Le Valois au sud quant à lui, s'établit sur un plateau de calcaire grossier, délimité par les vallées de l'Oise, l'Automne et l'Ourcq.
    L'ensemble forme un vaste territoire dont le patrimoine a subi de forts dommages pendant la première guerre mondiale.

    Villages des Pays Noyonnais, Clermontois et Valois - Oise

    Ermenonville (Photo Jean-Louis Cendre) : ce petit village à l’orée de la forêt du même nom fait partie de l’itinéraire littéraire du pays. C'est en effet un haut lieu de la littérature et de la philosophie depuis que René de Girardin y accueillit Jean Jacques Rousseau qui y vécut ses dernières heures et y fut enterré en 1778. Le parc et le château des XVIIe-XVIIe siècles (aujourd’hui hôtel) sont des attraits de valeur, mais le village à flanc de coteau est aussi un village de charme tout près de la région Ile de France. Les maisons du village, elles-mêmes, ont appartenu aux divers propriétaires du château. Au XVIIe siècle, il s'agissait de la famille de Dominique de Vic, compagnon d'Henri IV. Au milieu du XVIIIe siècle, c'est le marquis René de Girardin qui devient propriétaire du domaine et transforma le marécage pour en faire des jardins. Une partie de ces jardins existe encore aujourd'hui.

    Raray (Texte Miguel Bravo) : situé sur la voie romaine de Senlis à Soissons, ce village du Valois apparaît dès le XIIe siècle. Appartenant à la famille Lancy, il est marquisat dès le XVIIIe siècle. Le château a été construit par Nicolas de Lancy au XVIIe siècle, puis agrandi au XVIIIe pour la marquise des Barres. Aujourd’hui il abrite un hôtel et, depuis 1997 un golf. Il est remarquable essentiellement pour sa cour d’honneur dont les murs sont ornés à leur sommet de scènes de chasse entre réalisme et féerie. L’église St Nicolas monument historique des VIVe–XVIe siècle, à tourelle latérale, conserve son clocher roman à section carrée avec toit en bâtière et trois baies ajourées en plein cintre. Egalement monument historique, la grande ferme ou ferme de Raray, manoir du XVIe siècle à deux tourelles d’angle et pigeonnier à toit en poivrière.


     


    21 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires