• Région Haut de France
    Département de l'Aisne
    Préfecture: Laon
    Sous -préfecture:Château-Thierry,Soissons et Vervins
    Pays Laonnois
    Le département de l'Aisne en Picardie se décompose en micro pays avec une identité propre, une architecture et un bâti différents
    Villages du Laonnois, Vermandois et Thiérache
    Entre monts et forêts du Laonnois, la route de crête du Chemin des Dames rappelle encore les violents combats de la guerre 1914-18. Dans les doux vallons de la forêt de St Gobain, la beauté troublante des abbayes invite à des promenades méditatives.Plus au nord, se trouvent la région du Vermandois aux environs de St Quentin, pays d'eau et de canaux. la Thiérache au nord est est le véritable poumon vert de l'Aisne, c'est un pays de bocage, d'eaux vives et de douces vallées.

    pays laonnois 2

    Plomion (Photo Marc Roussel) : véritable forteresse, l'église du village enserre un édifice plus ancien de plusieurs siècles, oeuvre des Templiers. Dans le donjon haut de quatorze mètres et flanqué de deux imposantes tours rondes, se cachent plusieurs salles où l'on se chauffait grâce à de belles cheminées arrondies en brique. Autour du village, un chemin de ronde s'insinue entre les haies, quelques venelles en terre mènent dans les fermes. Au centre du village, l'ancienne halle restaurée est un des derniers exemples de salle communale du siècle dernier.

    Leschelle (Photo Jean-Marc Pascolo) : des remparts de brique serpentent jusqu'à la rivière et une brochette de maisons s'échelonnent au delà du gué. Il faut faire le tour de cette vaste ferme fortifiée pour apercevoir le château Louis XV au fond d'un parc gardé par une grille ouvragée. Avec ses maisons en brique, le village semble plus cossu que ses voisins forestiers et bûcherons. Tout près de l'eau, l'unique grange à pans de bois joliment transformée en salle communale, abaisse ses toits d'ardoises jusqu'au lavoir. Sur la place, se trouve l'église St Pierre dont l'origine médiévale ne transparaît plus guère.

    Vorges : au creux d'un vallon où l'on voit encore des travées d'anciens vignobles, le village présente ses maisons bâties de robustes pierres qui se tassent les unes contre les autres autour de la place de l'église. Celle-ci, construite à la fin du XIIe siècle, a été terminée au siècle suivant. On la fortifia au cours de la guerre de Cent Ans. Si sa taille peut paraître disproportionnée par rapport à celle du village, c'est qu'elle faisait partie de l'enceinte fortifiée composée de fossés, de portes et d'un donjon. Seules subsistent de ces fortifications, la tour de l'église et les tourelles d'angle. En bordure de la place de l'église, on peut admirer quelques élégantes constructions, d'anciens vendangeoirs, un lavoir et un ancien moulin.


    Bonjour
    Je mets mon blog en pause Quelques jours
    Je viens de perdre mon petit frère et je n'ai ps le cœur à aller sur les blogs
    Je vous souhaite un bon début de semaine
    Bises et amitié


     


    24 commentaires