• Région Franche Comté
    Département du Doubs
    Préfecture:Besançon
    Sous- préfecture:Montbéliard et Pontarlier
    Département du Doubs
    Le Haut Doubs
    Situés en Franche Comté, en plein cœur du massif du Jura et à deux pas de la frontière Suisse, le Haut Doubs et sa capitale Pontarlier ont su développer une économie dynamique tout en préservant leur environnement.
    Réputée pour la qualité et la diversité de ses paysages, la montagne du Haut Doubs est à dimension humaine. Loin d'écraser le visiteur, elle lui donne l'envie d'en découvrir toujours plus sur elle et ses habitants.

    le Haut Doubs 3

    Grand Combe Châteleu (Photo Daniel Marconnet) : sanctuaire de l'architecture montagnarde, le village allie le culturel à l'agréable en étant aussi une étape gourmande. De ses racines paysannes qui plongent dans la nuit des temps, il a conservé 78 fermes coiffées d'un tuyé, c'est-à-dire d'une grande cheminée pyramidale.. Cette bâtisse pionnière et traditionnelle du massif jurassien est particulièrement bien représentée dans le quartier des Cordiers.

    Jougne : le site de ce village appartenant aux petites cités comtoises de caractère est remarquable. On le découvre depuis l'esplanade à côté du monument aux morts. Le village est construit sur une crête qui domine de plus de cent mètres la vallée de la Jougnenaz. La commune regroupe un nombre impressionnant de bâtisses de pierre de taille, conçues historiquement tout autant pour résister à un hiver des plus rigoureux que pour afficher sans pudeur la richesse du coin aux voisins helvètes. Aujourd’hui, le village est ainsi très agréable à visiter à pied. Ses ruelles pentues réservent de belles surprises architecturales, comme dans la rue de l’église surplombée d’un arc de pierre frappée des armoiries des lieux.

    Les Fourgs (Photo Le Marc sur http://papimarc.numeriblog.fr/les_fourgs) : la physionomie de cette bourgade garde la marque des villages rues, commandée par les étapes successives du défrichement. Avec son clocher porche et son toit à l'impériale, l'église de l'Assomption est typique de l'architecture religieuse du Haut Doubs Ici, les villageois vivaient jadis de l'agriculture, de la forêt et de l'artisanat.



     


    46 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires