• Département du jura
    Préfecture:Lons-le-Saunier
    Sous préfecture:Dole et Saint-Claude
    Villages du pays des lacs
    Cette région de lacs fonde son identité sur son relief. Elle est limitée à l'est par les gorges de l'Ain, noyées par la retenue d'un grand barrage. Prairies et cultures fourragères se lovent au creux de combes.
    Les minuscules villages présentent une architecture influencée par la Bresse et le Bugey. Couverte de tuiles canal, la ferme locale, basse, allongée sur trois travées, arbore une galerie de séchage à maïs.

    village du pays des lacs

    Arinthod (Photo Claude Roz) : peuplé depuis la plus haute Antiquité, Arinthod fut la capitale d’un duché du royaume burgonde. La place triangulaire du centre ville est attachante avec ses arcades pesantes, son église, sa tour moyenâgeuse et sa fontaine monumentale datant de 1750. Cette place était autrefois la cour intérieure d’un château. Le village eut à souffrir des grandes compagnies au XIVe siècle et des guerres de Louis XI en 1479 mais fut préservé des maux de la guerre de 1656. La vie de la cité reprend pourtant sur sa périphérie et laisse à la chapelle castrale au toit de lauzes et aux petites rues pittoresques du centre le temps de remémorer un passé disparu. Un chemin du patrimoine avec panneaux explicatifs permet de s’imprégner du charme du vieux village.

    Moirans en Montagne (Photo Daniel Pasquier) : il s'agit d'un charmant bourg, véritable centre attractif d'une contrée encore rurale. Son originalité tient à sa place importante dans l'industrie du jouet, essentiellement grâce à une réalisation récente et de plus en plus visitée la Maison du Jouet qui possède notamment un musée qui retrace à la fois l'évolution des techniques et présente ce qui se faisait hier et ce qui se fait aujourd'hui dans ce domaine.

    St Julien s/Suran (Photo Claude Roz) : au pied du promontoire qu'occupa jadis un château construit en 1197 après une première destruction lors de l'invasion de la Franche Comté par Louis XI, le village continue à vivre dans ce qui était autrefois le bourg dessous, avec ce charme particulier de la campagne jurassienne où le temps semble s'être arrêté et où l'on sent confusément que la communauté villageoise continue paisiblement son existence. L'architecture rurale modeste mais agréable à voir, constitue l'essentiel des attraits de ce lieu, avec dans l'église paroissiale, deux belles verrières du XVIe siècle.



     


    31 commentaires