• Région Franche Comté
    Préfecture:Besançon
    Sous préfecture :Montbéliard et Pontarlier
    Département du Doubs
    Pays de Besançon
    Cette région repose sur deux vastes entités géographiques : les plaines et basses vallées du Doubs et de l'Ognon d'une part, et les premiers plateaux du Jura d'autre part. Cette juxtaposition de milieux engendre un kaléidoscope de près, de bois, de cultures, de rivières méandreuses où s'impose l'image de grands troupeaux de vaches comtoises
    Au sud, la vallée poissonneuse de la Loue dessine un couloir sinueux, propice aux vergers et à la vigne, le long duquel s'égrènent des villages, jadis animés par l'industrie métallurgique, chargés de traditions.

    pays de Besançon 1

    Lods (Photo Michel Lantuéjoul) : le village classé parmi les plus beaux villages de France est établi en l'un des points les plus resserrés de la vallée de la Loue, à l'abri du déchaînement des éléments. Il fut un centre viticole important et le siège d'une industrie métallurgique florissante au XVIIIe siècle, lorsque cinq cent ouvriers travaillaient dans les forges de la Loue. Vues de la rivière, près des anciens moulins, les maisons étagées au flanc de la colline s'imbriquent les unes dans les autres pour mieux se protéger des rigueurs du climat. Les ruelles grimpent en pente raide jusqu'à l'église, dont le rocher pyramidal de tuf jaillit vers le ciel. Elles sont essentiellement bordées d'habitations vigneronnes des XVIe et XVIIe siècles aux façades enduites qui s'appuient sur des caves ouvrant par de vastes porches.

    Ornans (Photo Sylvain et Yveline sur http://yvelinesylvain.centerblog.net) : véritable "petite Venise comtoise", Ornans joue de la Loue qui la traverse : ponts en enfilade, maisons en encorbellement, reflets de pierre et d’eaux vives. Cette cité patricienne, appartenant aux petites cités comtoises de caractère, fut marquée par la présence des Granvelle. Bâtie au centre de falaises calcaires, elle conserve de nombreux hôtels particuliers avec cours et volées d’escaliers. A voir absolument les hôtels particuliers, la Maison Nationale de l’eau et de la pêche, l’hôpital, l’église des XIIe et XVIe siècles, enfin l’hôtel de ville.

    Mouthier Haute Pierre (Photo Eric Wanner sur http://chtoric67.canalblog.com) : ce vieux village comtois appartenant aux petites cités comtoises de caractère, niché au creux de la spectaculaire reculée de la Loue, est sans conteste l'un des plus pittoresques de la vallée. Né de la réunion de deux villages, Mouthier et Haute Pierre, il se divise en deux quartiers distincts : Moutier Haut avec ses ruelles étroites blotties tout autour de l'église, et Moutier Bas dont les coquettes maisons s'étagent à flanc de colline jusqu'aux bords de la Loue. Le village doit son nom et son existence à un monastère bénédictin fondé au IXe siècle dont il ne subsiste que la grande entrée et des arches à trois nefs.

    Bonjour  à tous mes amis et amies
    Je rentre en cardiologie mardi prochain
    Lors de ma visite chez mon cardiologue ce dernier a découvert qu’il y avait un léger changement avec celle de l’an dernier
    je ne sais combien de temps je vais rester  hospitalisé?
    Je mets donc mon blog en pause
    Je vous souhaite un bon week-end et à bientôt
    Votre amie
    Janine




    16 commentaires