• Région Auvergne
    Département du Puy de Dôme
    Préfecture Clermont-Ferrand
    Sous-préfecture Issoire et Riom
    Villages du Sancy et Pays des Volcans
    C'est à l'érosion glaciaire que l'ancien volcan des Monts Dore doit les crêtes découpées du Puy de Sancy et les profondes vallées en auge.
    C'est un pays de sources thermales, et de lacs qui dispose d'un équipement touristique et thermal très important. Les églises romanes font partie des chefs d'oeuvre de l'art roman auvergnat, et les châteaux constituent des haltes majeures sur la Route Historique des Châteaux d'Auvergne.

    Villages du Sancy et Pays des Volcans 3

    Montaigut le Blanc : dans la vallée de la Couze, le village apparait sur un piton dont le site est remarquable. Le village se développa à la fin du XIe siècle autour d'un château et d'un prieuré appartenant à Sauxillanges. Le château comprend un gros donjon carré probablement d'origine romane avec une chemise crénelée ; moins haute que celle-ci une enceinte flanquée de tours entoure le village, L'église est à l'extérieur, elle est alors surmontée d'un clocher polygonal. Près du donjon il y avait une chapelle. Le château fut habité jusqu'à la Révolution.

    Murat le Quaire : ce petit bourg possède un riche passé qui remonte au moyen âge. Son territoire comprenait en outre ce qui est devenu aujourd'hui la Bourboule. Au début du XIIIème siècle s'élevait un château sur le piton basaltique dominant la vallée de la Haute Dordogne ; ravagé par la guerre de Cent ans, il ne devait rester qu'une tour à la Révolution. Au XVIIIe siècle, les matériaux encore utilisables, servirent à bâtir la résidence seigneuriale qui abrite aujourd'hui la mairie.

    Clémensat (Photo Samuel Flahaut) : il s'agit d'un charmant village traditionnel blotti sur un plateau que bordent les vallées boisées des Couzes chantantes du Pavin et du Chambon. Un agréable panorama ouvre sur un paysage calme et poétique de cultures bordées par les anciens murets des pailhats qui accueillaient vignes et vergers, avec, en toile de fond, tel un tableau de maître, les crêtes volcaniques du Mont Dore, du Sancy et de la Roche escarpée du Brionnet. Le village dispose d'une petite église datant du XIIIe siècle qui est en partie romane avec un chevet plat : l'église a été remaniée au XVe siècle. De nombreux lavoirs, fontaines et abreuvoirs agrémentent la visite du village.

    Blog encore en semi-pause
    Je vous souhaite de passer un bon début de semaine
    bises à toutes et tous
    Janine

     


    32 commentaires
  • Région Auvergne
    Département du Puy de Dôme
    Préfecture Clermont-Ferrand
    Sous-préfecture Issoire et Riom
    Villages du Sancy et Pays des Volcans
    C'est à l'érosion glaciaire que l'ancien volcan des Monts Dore doit les crêtes découpées du Puy de Sancy et les profondes vallées en auge.
    C'est un pays de sources thermales, et de lacs qui dispose d'un équipement touristique et thermal très important. Les églises romanes font partie des chefs d'oeuvre de l'art roman auvergnat, et les châteaux constituent des haltes majeures sur la Route Historique des Châteaux d'Auvergne.

    Villages du Sancy et Pays des Volcans 2



    St Nectaire (Photo Pierre Tichadou) : célèbre pour son fromage, le village l'est aussi pour sa station thermale connue depuis l'époque celte, et surtout pour son église, l'une des plus belles de la région. Juchée sur le mont Cornadore, elle domine St Nectaire le Haut. Entre autres merveilles, l'intérieur de l'église révèle une profusion de chapiteaux décorés, un magnifique buste reliquaire de St Baudime et une non moins remarquable vierge en bois.

    Besse et Ste Anastaise (Photo Christian Roche) : il s'agit d'une pittoresque bourgade ancienne appartenant aux petites cités de caractère du Puy de Dôme, animée par le commerce du fromage. Besse ne s’entoura de murailles qu’au XVe siècle. Certains éléments du rempart sont encore visibles autour de la vieille ville. En prenant le chemin de ronde vers l’église, la maison du Bailli remaniée à plusieurs reprises, faisait corps avec l’enceinte et constituait le point fort des défenses. Elle a conservé des mâchicoulis et une tourelle d’angle qui eut servi de prison. Les rues étroites cachent de très belles maisons des XVe et XVIe siècles, à l’aspect sévère par l’emploi de la lave comme matériau de construction.

    Saurier (Photo André Boucq) : ce village s’étale dans la vallée de la Couze Pavin. L’enceinte de Saurier est de forme plutôt circulaire. L’accès du village s’effectuait par quatre portes. Leurs emplacements sont encore repérables, même si seul l’une d’entre elle est parvenue jusqu’à nos jours. Il s’agit de la porte sud, s’ouvrant sous un arc brisé soigneusement appareillé et chanfreiné ; elle est surmontée de mâchicoulis. Au fil des ruelles, on découvrira des ouvertures et des portes aux encadrements sculptés, dont la décoration est spécifique des XVe et XVIe siècles. Au cœur du village on trouvera de nombreuses petites maisons de pierre, mais aussi un très beau pont

    Blog en semi-pause
    Je vous souhaite de passer un bon week-end ainsi qu'une agréable journée
    Bises et amitié
    Janine

     


    26 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires