• Région Auvergne
    Département du Puy de Dôme
    Préfecture Clermont-Ferrand
    Sous-préfecture Issoire et Riom
    Villages du Livradois Forez
    'est une succession de plateaux granitiques boisés, entaillés par une multitude de cours d'eau et séparés par la vallée de la Dore, affluent de l'Allier. Cette Auvergne que l'on dit "côté Soleil levant" est un trésor de savoir-faire et de traditions.
    Les villes coutelières et papetières agrémentent le paysage ; les jasseries des Hautes Chaumes sur les monts du Forez et les nombreux musées et châteaux jalonnent la Route des Métiers.

    Villages du Livradois Forez 4

    Fayet le Château : du fait de la nature de son sous-sol en terrain granitique, la cité fut très longtemps un village de carriers et de tailleurs de pierre, travaillant le granite bleu. Sous le patronage de St Pierre aux Liens puis de St Barthélemy, l'église du village présente des parties romanes et gothiques comme ses chapelles. La commune conserve les vestiges d'un château celui de Seymiers dont l'origine est un ancien château fort et qui comporte un donjon encore debout.

    Reignat : dans ce village, l'arkose blonde se marie merveilleusement à la tuile rouge, rappelant les villages méridionaux. Mais ce qui fait le charme de ce lieu, c'est son architecture particulière de fortification villageoise circulaire liée à l'histoire. Au moyen âge, la multiplication des systèmes défensifs de divers types eu pour conséquence de créer au centre de nombreux villages, un noyau aux maisons serrées, séparées par des ruelles étroites de manière à ne pas perdre de place et à permettre au plus grand nombre de personnes possible d'y trouver un refuge. Les quartiers de ce type (souvent appelés "forts villageois") constituent encore aujourd'hui un trait caractéristique de nombreux bourgs auvergnats. Le village dispose également d'une église gothique du XIVe siècle où les murs sont percés de meurtrières, également d'anciens lavoirs, de nombreuses génoises et enfin d'un four communal.

    Sauviat : ce village bien situé sur un éperon rocheux domine un méandre encaissé de la Dore. Du belvédère aménagé derrière l'ancienne mairie, la vue se porte sur le barrage et l'usine hydroélectrique qu'il alimente. L'église qui date du XIVe siècle a été construite tout en granit : elle dispose d'une nef unique ainsi qu'un massif clocher carré. A noter également la présence d'un château privé dans le bourg.

    St Dier d'Auvergne : ce village s'est développé dans un bassin d'effondrement d'où une grande diversité de roches visible au travers des maisons du bourg. Le relief est très animé, le bassin étant creusé par le ruisseau, le Miodet, qui traverse le bourg en amont et en aval et creuse son sillon dessinant le relief. Outre l’église et le prieuré du XIIe siècle, il faut faire une halte à la mairie inscrite aux bâtiments historiques, et à sa cour fermée dans laquelle se trouve l’antenne de l’office du tourisme. Ce sont là des lieux d’expositions appréciés. L’illumination de cet édifice est également à voir. Depuis quelques années, le village a été entièrement restauré pour offrir le meilleur équilibre entre verdure et patrimoine architectural reconnu. Il est considéré parmi les villages remarquables d'Auvergne.

    Je vous souhaite de passer un bon week-end


     


    26 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires