• Bourbon l'Archambault
    Son château
    Bourbon-l'Archambault devient un château royal et n'est habité qu'épisodiquement. Le domaine est alors attribué au futur Henri III, alors duc d'Anjou, avant son accession au trône.
    La maison de Bourbon-Condé
    Princes de Condé, ducs de Bourbon (1661-1830)
    Après plus d'un siècle dans les mains de la Couronne, le duché de Bourbonnais est de nouveau érigé en 1661, au profit de la branche de Condé de la maison de Bourbon, au bénéfice du « Grand Condé », victorieux à Rocroi en 1642, Louis II de Bourbon-Condé, prince de Condé, duc d'Enghien, etc., pair de France, premier prince du sang.
    Le château servit alors pour loger les princes et princesses venant prendre les eaux dans cette bourgade, au cours du XVIIe siècle dont la vogue était générale en France pour le soin de certaines maladies. Les eaux de Bourbon concurrençaient alors celles de Vichy. Madame de Montespan y mourut le 26 mai 1707.
    Un incendie ravagea une partie du château au XVIIIe siècle. Le prince de Condé le fit restaurer en état de conservation, sans y ajouter d'embellissement, hormis une horloge sur la tour Qui qu’en grogne, visible depuis le bourg de Bourbon-l'Archambault7.
    Pendant la Révolution
    Les biens des Condé ayant été confisqués, seules les trois tours du nord ne furent pas soumises aux ventes par adjudication. le directoire de district de Cérilly fit adjuger les restes de la « Sainte Chapelle » et du château le 8 pluviôse an II. Les tours furent utilisées comme supplément de la maison d'arrêt 8. La tour Qui qu’en grogne fut elle-même conservée à cet effet.
    Après la Révolution
    Au retour des Bourbon-Condé, à la faveur de la Restauration, le domaine est récupéré par cette maison, qui s'éteint toutefois en 1830.
    La maison d'Orléans
    Duc d'Aumale, propriétaire du château (1830-1897)
    Au XIXe siècle, la forteresse échoit, par testament du dernier prince de Condé, au jeune Henri d'Orléans (1822-1897), alors âgé de huit ans, avec le château de Chantilly et plusieurs autres domaines importants de la maison de Condé. Peu de temps après cet héritage, les exécuteurs testamentaires voulurent vendre ces ruines pour 2000 francs, mais de la forteresse d'origine, presque entièrement rasée, furent heureusement sauvées trois tours grâce à l'action du poète Achille Allier, dont la fameuse « tour Qui-qu'en-Grogne ».
    Le château a été classé Monument historique en 1862. Le duc d'Aumale laisse s'y organiser un petit musée dans les ruines pittoresques.
    À la mort du duc d'Aumale, dernier propriétaire unique de Bourbon, le château et son domaine entrèrent dans les biens de la maison d'Orléans, en indivision entre tous les héritiers, descendants de Louis-Philippe. Le domaine fut administré au nom du duc d'Orléans, Philippe d'Orléans, « chef de la maison de France » et prétendant orléaniste. Plusieurs mariages entre membres de cette famille donnèrent à Henri, « comte de Paris », l'essentiel des parts des biens de sa famille, dont le château de Bourbon.

    http://www.imagerun.info/img062/jiwzalpgqv76r8r2.gif

    http://i51.tinypic.com/if96j5.jpg

    Château des ducs de Bourbon

    $$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$

    http://i53.tinypic.com/amse29.jpg

    $$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$

    http://i56.tinypic.com/2nsmaue.jpg

    $$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$

    http://i55.tinypic.com/rm8yuu.jpg

    Château de Bourbon l'Archambault

    http://www.imagerun.info/img145/f8dl4alr81ih9tid.png
    bonjour
    je mets mon blog en pause
    en ce moment nous sommes en travaux
    puis à partir de samedi je n'ai plus d'internet
    mon fournisseur d'accès était alsatis ,mais il ne couvre plus la côte d'or
    je serai donc chez wibox
    je n'ai pas encore reçu le matériel d'accès et ne sais quand je l'aurai
    je vous souhaite un bon week-end
    à bientôt je l'espère


    19 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires