• Région:Grand-Est
    Département :Aube
    Préfecture:Troyes
    Sous préfecture:Bar-sur-Aube et Nogent-sur-Seine
    Villages du Pays d'Othe - Aube
    Le Pays d'Othe est un bloc crayeux compris entre la Seine, l'Yonne, la Vanne et l'Armançon dont les hauteurs, couronnées de forêts drues, s'élèvent au dessus de vallons quadrillés de champs cultivés.
    Prolongement du socle calcaire de la Champagne sèche, cette région verdoyante tout en rondeurs doit sa différence à l'épaisse couche d'argile à silex qui la recouvre et dont la nature caillouteuse et peu perméable a favorisé l'extension forestière.
    La région est connue également pour sa production de pommes et ses dérivés.


    Estissac (Photo Emile Taillefer) : jusqu'en 1737, le village s'appelait St Liébaud. Aujourd'hui, la cité installée sur la Vanne au confluent de l'Anne et du Bêtre, a conservé une authentique et très belle halle en bois et en pierre. Devant l'église du XVIIe siècle, une plaque commémorative loue le courage d'un habitant qui tua un loup enragé en 1775 mais mourut des blessures infligées par la bête.

    Rigny le Ferron (Photo Emile Taillefer) : on trouve encore dans le village les traces de plusieurs châteaux : à la ferme des Ardents, située à un angle des anciennes fortifications transformées en promenade, des vestiges du XIIe siècle sont encore visibles. Un ancien manoir, la maison des Grues, a gardé son caractère médiéval. Reconstruite au XVIe siècle sur des fondations du XIIe siècle, l'église a un clocher-porche en pierre dure, disposition qui évoque les traditions du haut moyen âge.

    Auxon (Texte Miguel Bravo) : c'est un village accueillant et pittoresque du pays d’Othe où il ne faudrait pas se laisser aller à la flânerie sans visiter la magnifique église, monument historique du XVIe siècle, dominant la silhouette du village, avec portail Renaissance et disposant au chœur d’un tableau mural représentant la Résurrection, et riche d’un ensemble de statues dont une Notre Dame, une Vierge à l’Enfant, ainsi qu’un retable et des vitraux de tout premier ordre. En outre, on admirera avec plaisir l’édifice de la mairie (XIXe siècle), le lavoir de la Fontaine à pans de bois, construction typique de la Champagne humide, et le lavoir des Tilleuls.








    15 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires